Gouvernance / Démocratie

Ce que nous défendons :

Permettre à tous les habitants de s’investir dans la vie de la cité

Nous défendons l’idée que l’action publique peut et doit être co-construite avec les citoyens, de manière à ce que les projets municipaux soient mieux ajustés à leurs envies et leurs besoins. Plus largement, il s’agit de développer une culture et des habitudes en matière de co-responsabilité (co-production et co-évaluation de l’action) afin de modifier les rapports entre élus et citoyens. Pour cela, le conseil municipal et les élus doivent être plus accessibles et l’action publique régulièrement évaluée, avec honnêteté et transparence.

Nos propositions

1. Mise en place d’un budget participatif :

  • Permettre aux citoyens de proposer individuellement ou collectivement des projets qui relèvent des compétences municipales
  • Mettre à disposition un budget de 150 000€ par an pour l’ensemble des projets pour commencer, puis augmenter progressivement cette somme au cours du mandat
  • Les projets sont déposés en ligne ou par courrier puis les porteurs de projets sont réunis à la Mairie pour finaliser leurs projets avec les agents municipaux. Enfin, ils sont présentés lors d’un forum public.
  • Soumettre les projets au vote des citoyens. Pour voter, il suffira d’être domicilié à Auray, (d’avoir plus de 14 ans et de décliner son identité.)
  • Embaucher un agent municipal dédié à l’animation de l’ensemble du processus et garantir l’indépendance de celui-ci.

2. Des élus plus proches et accessibles :

  • Décentraliser le conseil municipal régulièrement dans différents quartiers, notamment à Arlequin.
  • Inviter les citoyens à un temps de rencontre conviviale organisé avant le conseil municipal et un temps de questions-réponses organisé à son issue.
  • Pointer ensemble les points forts et les points d’efforts de la collectivité lors de « marches exploratoires » quartier par quartier, réunissant élus et citoyens.
  • Ouvrir une permanence d’un binôme d’élus sur les marchés une fois par mois.
  • Ouvrir les commissions thématiques municipales (urbanisme, culture, etc.) à des citoyens volontaires.

3. Rendre compte régulièrement et publiquement de l’action communale :

  • Se donner, et rendre public dès le début du mandat, des indicateurs de réussite chiffrés qui serviront de points de repères pour l’évaluation
  • Organiser un « rapport d’activité » public annuel de la part de l’équipe municipale, au cours d’une soirée conviviale, dans l’échange avec les citoyens
  • Rendre des comptes des réussites et des difficultés et fixer avec les citoyens le cap de la seconde partie du mandat en publiant un bilan public à mi-mandat.
  • Organiser un « audit » externe de la municipalité par un cabinet indépendant, afin de faire évaluer de manière indépendante notre fonctionnement.

4. Une information municipale plus régulière et transparente :

  • Transformer le magazine bimestriel en mensuel, sans coût supplémentaire (revoir la pagination). Réviser le rubriquage et la maquette pour mettre habitants et acteurs locaux en valeur : portraits, interview, micro-trottoir, etc.
  • Mettre en place une newsletter hebdomadaire avec rappel agenda, infos pratiques, renvois vers le site et facebook, infos intercommunales, etc.
  • Revoir la politique d’affichage, actuellement très peu visible dans la ville.
  • Ouvrir des espaces de paroles et faire confiance : proposer à la jeunesse ou aux habitants d’un quartier de tenir un blog, une page facebook thématique, un bulletin d’immeuble, dédier une page dans le magazine municipal à des contributions des habitants, etc.

Nos sources d'inspiration :

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin