Social / Logement

Ce que nous défendons :

Quelle place pour les femmes sur le Pays d’Auray ?

L’accès aux droits et aux services pour les femmes…

Après des échanges avec le CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) nous regrettons le manque de ressources et de services proposés aux femmes dans une situation fragile…

Il n’y a pas de lieu d’accueil, c’est-à-dire pas d’espace de paroles, ni d’accompagnement (psychologique, insertion professionnelle…) dédié spécialement aux femmes, seule une permanence d’aide juridique est proposée de façon hebdomadaire sur Auray.

Il existe cependant un accueil de jour sur Vannes (avec des juristes, des psychologues, et CESF) en lien avec le CIDFF. Celui de Lorient a fermé, faute de financements. Il y a également des permanences juridiques à Lanester et Hennebont. Les services du CIDFF sont centralisés à Vannes pour tout ce qui concerne les demandes d’aides ou de rendez-vous.

Il n’y a pas d’hébergement d’urgence dédié aux femmes spécifiquement, même en situation de violences conjugales. Elles sont orientées vers les SIAO (Service intégré d’accueil et d’orientation) pour les personnes sans-abri, en lien avec le 115 au même titre que d’autres publics fragilisés.

Les propositions de la Liste Auray Ville Citoyenne conduite par Claire Masson :

Actuellement, le CIDFF est en train de mener une étude sur les besoins de « pôle ressources et de paroles sur le territoire » afin de développer les services sur tout le territoire. Le Collectif Auray Ville Citoyenne  y participe et est tenu informé de l’évolution de ce travail engagé depuis plusieurs mois.

Nos propositions

  • Même si les missions du CCAS comprend l’accès aux droits, au logement, l’insertion, lutte contre la vulnérabilité,… Il nous semble important de créer un espace spécifique et entièrement dédié aux femmes.
  • Nous souhaitons l’ouverture d’un espace ressource : accompagnement juridique, psychologique, insertion professionnelle, … intégrant un lieu de parole avec des « projets animés » pour échanger, créer du lien… premiers pas nécessaires pour être ensuite orientées et accompagnées vers les professionnels ou services adaptés.
  • Ce lieu d’orientation et d’information permettra l’accès aux droits, un accompagnement administratif, une ouverture sur les loisirs,… L’accès à l’hébergement d’urgence et au logement pour les femmes en situation précaire seront notre priorité.
  • Nous souhaitons réfléchir à l’ouverture de ce lieu en concertation avec les Alréennes, et en lien avec les autres communes d’AQTA pour une meilleure cohérence et qualité de services.

Nos sources d'inspiration :

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin