Économie / Emploi

Ce que nous défendons :

Soutenir l’emploi, le commerce de centre-ville et un tourisme responsable

Nous défendons un rôle volontariste de la Mairie en matière de développement du commerce et du tourisme, mais pas à n’importe quel prix : il importe de soutenir le commerce du centre-ville et d’accompagner la création de nouveaux commerces dans les quartiers ; le tourisme, peut quant à lui, s’étendre au-delà des frontières de Saint-Goustan, de manière respectueuse de l’environnement. De plus, avec un taux de chômage largement supérieur à la moyenne nationale (18%), il est indispensable d’agir en faveur de l’emploi. Enfin, la Mairie doit être un acteur économique exemplaire en privilégiant les commandes vers les entreprises locales aux pratiques sociales et environnementales vertueuses, de manière transparente.

Nos propositions

1. Renforcer le rôle de la Mairie dans l’animation et le développement du commerce, plus particulièrement en centre-ville :

  • Renforcer le rôle existant du « manager de centre-ville » que nous pourrions requalifier en « manager du commerce de proximité » pour étendre ses missions aux quartiers. Son rôle est de recenser les fonciers disponibles, faciliter les relations entre les commerçants et l’administration, animer, etc.
  • Acquérir des cellules commerciales via la définition de zones de préemption commerciale et les mettre à disposition de commerces à l’essai en veillant à ne pas créer de concurrence avec les commerces établis.
  • Rechercher un partenariat avec les commerçants et leurs associations pour travailler en co-production notamment sur les animations.
  • Favoriser le réseau des recycleries en mettant en avant les commerces donnant une deuxième vie aux objets.

2. Améliorer l’accueil touristique, de manière responsable :

  • Améliorer l’accueil des touristes : parkings avec navettes, amélioration des mobilités douces, amélioration de la signalétique, création d’espaces verts (carte blanche aux agents, au lycée de Kerplouz, aux autres acteurs), déménagement de l’office de tourisme, mise en place de bancs, de voiles pour créer de l’ombre quai Franklin et de points d’eau potable.
  • Créer un lien entre le Port de St Goustan et la ville haute : mise en place de circuits touristiques, système de transports.
  • Développer le tourisme de séminaire en créant un équipement culturel en partie financé par des locations privées.
  • Orienter vers de l’écotourisme.

3. Favoriser l’emploi :

  • Mettre en place une coopérative d’activités et de services : il s’agit d’un projet expérimental visant à former et accompagner des futurs entrepreneurs et à les mettre en relation avec des clients (entreprises et particuliers).
  • Demander la labellisation « Territoire zéro chômeur de longue durée » : il s’agit d’un dispositif national qui consiste à proposer une activité rémunérée à des personnes sans emploi.
  • Proposer des locations de voitures à tarif solidaire ou des abonnements aux transports collectifs à tous les habitants retrouvant un emploi.
  • Favoriser la formation des saisonniers pour sécuriser leurs parcours et développer les partenariats avec les stations de ski pour des activités toute l’année.

4. Faire de la Mairie d’Auray un acteur économique exemplaire sur le plan social et environnemental :

  • Inscrire la politique d’achat dans le cadre d’un projet de constitution sociale et écologique pour la Ville d’Auray.
  • Utiliser des clauses d’insertion sociale dans nos marchés avec un appui technique du conseil départemental
  • Prendre en compte l’ensemble des coûts dans le choix d’une offre (externalités négatives)
  • Transparence dans les procédures
  • Diffuser ces bonnes pratiques par la mise en place de groupement de commandes auprès des autres communes

Nos sources d'inspiration :

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin